La musicothérapie

La musicothérapie est une méthode thérapeutique, utilisant les éléments sonores et musicaux, qui permettent d’ouvrir des canaux de communication à ceux qui la pratique. Elle est considérée comme thérapie non-verbale, où les éléments de la musique sont régit comme moyens d’expressions principaux. 

En somme, c’est « un mode d’intervention utilisant la musique, visant à promouvoir, maintenir et améliorer la santé mentale, physique, socio-affective et spirituelle  » du patient, (AQM*).

Sa pratique s’utilise à tout âge, se personnalise et s’adapte à toutes personnes en souffrance, avec difficultés de communication, d’expression. 

 

  • Fonction thérapeutique: 

Lorsque vous effectuez une musicothérapie, le fonctionnement de votre état de santé se projette autour de l’interaction musicale. Quelque soit votre rapport à la musique, au son… Le retour sur ce qu’il se passe en séance, permet de réinterpréter, d’extérioriser et de réguler certaines émotions et pensées. De façon consciente ou non. Ainsi, votre état émotionnel intervient lors de notre collaboration et interagit avec les outils de la musicothérapie. Bien souvent une progression personnelle et un mieux-être sont engagés.

 

  • Techniques principales utilisées:

        La musicothérapie réceptive >> Cette technique met en avant l’audition de morceaux de musique, du chant, de la relaxation musicale… Les genres de musique sont définis par ce qui résulte de votre histoire et vos affinités avec certains styles musicaux. C’est un solide outil pour déclencher une réaction et un travail latent sur ce qu’il se passe avec vous-même et ce que la musique peut vous apporter.

     La musicothérapie active >> Celle-ci s’amorce autour de la production instrumentale, la voix, les mouvements corporels… Au demeurant, toutes les alternatives permettant de générer du son. Elle est aussi très utilisée dans l’objectif de lâcher prise, explorant un autre moyen d’expression.Toutes ces techniques peuvent s’effectuer en groupe ou individuellement.Nous accueillons tout type de patient, avec ou sans formation musicale. Il ne s’agit pas en effet, d’utiliser la musicothérapie à des fins esthétiques, mais communicantes. Elle engage aussi un mieux-être, entraînant souvent des déblocages de mécanismes inconscients. De surcroît, une amélioration des symptômes est aussi relevée.

*AQM: Association québécoise de musicothérapie. 

 

Sources:
Century, H. « La musicothérapie ». Le Coq-héron 202, no 3 (2010): 94.

Ducorneau, G. (1997). Eléments de musicothérapie. Paris : Dunod.

Lecourt, E. (2014). La musicothérapie une synthèse d’introduction et de référence pour découvrir les vertus thérapeutiques de la musique. Paris : Eyrolles


Interview de la journaliste Isabelle Quenin, les bienfaits de la musique sur le psychisme et le corps.  

 

Recommandations de lectures:
Assabgui, J. (1990). La musicothérapie. Saint-Amand-Montrond : Jacques Grancher
Benenzon, R., O. (2004 ) La musicothérapie. Paris : De Boeck Supérieur
Kupperschmitt, J. (2000). La musicothérapie en clinique adulte. Paris : L’Harmattan